Rechercher
 
Slide 1 Slide 2 Slide 2 Slide 2 Slide 2

L’église collégiale Saint Nicolas

Elle a été voulue par Austinde, Archevêque d’Auch et possède un ensemble roman d’un grand intérêt. Consacrée en 1060, elle est probablement l’une des plus anciennes églises fortifiées de la région : contrefort en pierre de taille, un escalier en spirale qui devait aboutir à un chemin de ronde, des meurtrières..
Cette église a subi de nombreux dégâts et remaniements :

L’intérêt de cette église vient donc de sa partie romane conservée et notamment de ses chapiteaux et de ses fresques. Les chapiteaux : on y retrouve l’influence de St Sernin à Toulouse, de Moissac et de St Jacques de Compostelle. A voir absolument ceux du chœur et notamment « Daniel dans la fosse aux lions » et « l’entrée de Jésus dans Jéricho ».

L’église de Nogaro a été classé monument historique depuis que des peintures romanes aient été découvertes en 1995. Elles se situent :

Elles représentent les fresques romanes les plus importantes du Gers par leurs superficies : 30 m² et 18 m².

Une stèle romane placée au dessus du bénitier représente la femme au lion (Signum Leonis) dont on peut également découvrir une version au musée des Augustins de Toulouse et sur le portail des Orfèvres de la cathédrale de St Jacques de Compostelle.

Le portail nord et les vestiges du cloître témoignent également de ce grand ensemble roman.


Eglise interieur Chaire 19ème Chapiteau Chapiteau travée Chevet Christ en majesté absidiole sud Détail scène du baptême L'entrée du Christ dans jéricho Ensemble fresque absidiole nord Eglise collégiale Saint Nicolas